L’histoire du Poker

Home/L’histoire du Poker
L’histoire du Poker 2018-12-13T14:53:56+00:00

Quelle est l’ histoire du poker? Où et quand le poker a-t-il été inventé? Ces questions vous ont assurément traversé l’esprit. Nous tenons à vous apporter toutes les réponses concernant les jeux de poker. Nous avons fait nos recherches et tenez-vous bien car vous allez voyager à travers le temps ainsi que des continents à travers la planète. Vous allez tout découvrir sur l’ histoire fantastique de ce jeu de cartes. Le Poker fait actuellement fureur dans les salles de casino terrestres ainsi que les casinos en ligne en France.

Jouer au poker en ligne argent réel


500€
Plus
50 Tours Gratuits
JOUER


300€
Plus
30 Tours Gratuits
JOUER


300€
Plus
20 Tours Gratuits
JOUER


600€
Plus
100% de Bonus
JOUER


300€
Plus
20 Tours Gratuits
JOUER

L’ histoire d’un jeu de carte mystérieux

De nos jours, les origines exactes du poker restent toujours un mystère. Les premières preuves existantes de jeux de cartes comme divertissement sont apparues en Asie vers la fin des années 900. Les jeux ont alors fleuri en Inde et en Perse à partir du 16ème siècle. Au cours des deux siècles suivants, les dérivés d’un jeu à trois cartes basé sur « As Nas » ont migré vers l’Europe. C’est après que des marchands du Moyen-Orient eurent commencé le commerce avec des marchands français et italiens. Même si les origines du poker semblent provenir de l’Europe et de la Perse; il faut préciser que le poker s’est vraiment développé aux États-Unis.

De l’extrême orient jusqu’au moyen orient

Certaines des origines des plus anciennes du poker remontent à la Chine vers la fin des années 900. En ce temps là, l’empereur ainsi que les membres de sa concubine étaient friands d’un jeu utilisant des tuiles (similaires aux tuiles de Mahjong). Selon l’ histoire des jeux de carte, ce jeu s’est répandu dans toute la Chine et les feuilles ont été donc utilisées comme cartes à jouer. C’est ainsi que le nom «jeu de feuille» a été donné.Histoire du Poker - Jeu de cartes Ganjifa

Au cours du 16ème siècle en Perse, le Ganjifa, un ancien jeu de cartes maratha (couramment traduit par «cartes au trésor») devint très populaire en tant que prédécesseur d’As Nas (un autre jeu de cartes). Un jeu similaire a été joué en Inde sous le nom de Ganjapha, avec des platines rondes et en bois de palmier. Cependant, les assortiments de jeu des plus extravagants ont été fabriqués à partir d’ivoire ou des carapaces de tortues.

Plusieurs jeux européens populaires ont été alors importés sur le continent américain dans les années 1700. On retrouve, notamment « Poque », « Brag » et « Faro ». Au début des années 1800, le poker est apparu comme un hybride du Brag et le Poque.

Les fameux cousins du poker

Le parent le plus direct du Poker est attribué au jeu français appelé Poque. Ce jeu est lui-même une variante de plusieurs jeux, dont un jeu espagnol populaire appelé « Primero », et le jeu persan « As Nas ». Les Français ont également joué à un jeu appelé Brelan, qui utilisait un jeu de piquets avec 20 cartes.  On affirme que le brelan est un véritable parent éloigné du hold’em poker. Car lorsque les joueurs reçoivent trois cartes, la quatrième carte est considérée comme une carte commune. Pendant la Révolution française, la « bouillotte » était une variante du Brelan dont la popularité s’est accrue énormément.

As Nas

As Nas est un ancien jeu de cartes originaire de la Perse. Ce jeu a été joué avec 25 cartes et 5 couleurs différentes. Les parties se composaient de quatre mains et chaque joueur recevait cinq cartes. Les joueurs misaient sur leurs mains en utilisant des classements similaires à ceux du poker d’aujourd’hui, moins les quintes et les couleurs. On peut aussi affirmer que le jeu se jouait de la même manière que le stud moderne à 5 cartes ou le brelan. Bien qu’il n’y ait pas de combinaisons spécifiques dans un jeu de As Nas, le classement des cartes était basé sur les « classes sociales » (l’As était représenté sous la forme d’un lion, le roi, la reine, le soldat et la danseuse).
La reine au As Nas

Toutefois, il y avait deux variantes de As Nas: la première se joue avec cinq cartes et la seconde comprend plusieurs tirages et plusieurs tours d’enchères. Les joueurs restants tirent une cinquième et dernière carte, qui doit être également suivies d’un pari. Lorsque ce jeu débarqua en Europe, les européens ont commencé a en jouer, ils l’ont appelé Poque (France) et « Pochen » (Allemage). Des marins français on joué à un jeu appelé « As », une version adaptée et dérivée du jeu persan As Nas.

La Prime

La Prime était la version française d’un jeu à trois cartes appelé « Primero » et les meilleures mains étaient un brelan, une paire et une flush (couleur). Les variations européennes de Primero ont été jouées en Italie, en Espagne et en France. La première version de Primero a fait ses débuts en Espagne en 1525.

La Primiera

En Italie, les amateurs de cartes ont appelé le célèbre jeu de trois cartes « Primiera ». Les cartes de jeu italiennes contenaient 40 cartes avec des combinaisons comprenant des pièces de monnaie, des coupes, des épées et des trèfles. Selon la région où vivaient les joueurs, les Italiens ont également joué à des jeux régionaux, comme la Briscola et la Scopa.

Le Pochen

Les Allemands ont perfectionné un jeu « bluffant » connu comme « Pochen » où ils maîtrisaient l’art du bluff! Ce fut le premier jeu connu dans lequel la déception était récompensée et où le bluff était devenu l’essentiel du jeu. Les irlandais ont joué à un jeu nommé « Poca » qui est dérivé du Pochen. Les Anglais ont également adapté le Pochen, en changeant le nom en «Brag». Lorsque les Britanniques ont colonisé les terres américaines, ils avaient dans leurs valises le jeu « Brag ».  D’après l’histoire de certains, on mentionne que des « éléments bluffants » de Brag ont été mélangés aux règles de Poque. C’est ainsi que le poker a été créé.